Décharge marron dangereuse après la menstruation

Les pertes vaginales à n'importe quel stade sont normales. Une autre question est la qualité de ces sécrétions. La chose la plus importante à retenir plusieurs motifs pour lesquels il est logique de soupçonner quelque chose ne va pas dans le système de reproduction et consulter un médecin.

Ainsi, dans la norme des organes génitaux féminins après le mensuel peut être attribué une certaine quantité de contenu brunâtre. Ce sont les restes de sang qui sortent après des saignements abondants pendant environ deux jours. Plus tard, ils s'arrêtent et ainsi de suite jusqu'aux prochains jours critiques.

Si une telle décharge accompagnée de douleur, ont une couleur différente, dure plus de deux jours et ne vous arrêtez pas, il est probable que la raison réside dans la maladie gynécologique qui doit être guéri. Les raisons de

de décharge brune: endométrite chronique

  1. , ou inflammation de la muqueuse de l'utérus. Une décharge brune peut ap
    paraître à tout moment, y compris après la menstruation. Habituellement à cause d'une impureté purulente, les sécrétions ont une odeur désagréable et une couleur brune sale.
  2. endométriose peut également provoquer l'apparition de pertes brunes après la menstruation. Avec l'endométriose, de petites lésions provoquent des hémorragies focales qui apparaissent également après la menstruation. Peu à peu, après les excrétions mensuelles changent de couleur, deviennent plus légères et disparaissent.
  3. une autre raison - hyperplasie - réside dans les troubles hormonaux, le métabolisme, l'avortement fréquent, ou d'autres procédures gynécologiques.
  4. polypes utérins se produisent très souvent avec l'endométrite, et aussi en raison d'anomalies hormonales. Habituellement

l'exception de décharge brune, dangereux pour la santé, la femme se sent, et d'autres signes de « problèmes » dans le domaine sexuel. Il peut être en tirant la douleur abdominale soudaine dans le bas du dos, la fatigue, la dépression, la réticence à des contacts sexuels, et ainsi de suite. D. Si une femme n'a pas les premiers signes d'inflammation, bientôt il ne peut pas prêter attention à la douleur, parce que la chronicité du processus, il est souventémoussé ou disparaît complètement.

L'indication de la gravité de la situation est seulement après que la cause de la précipitation brune est établie. Pour diagnostiquer avec précision un problème, vous devez passer une série d'examens dans un établissement médical. Très informatif est l'échographie. C'est avec son aide qu'il est possible d'établir la présence de néoplasmes dans la cavité utérine, qui provoquent des sécrétions brunes. Avec une procédure compétente, la probabilité de ses résultats est supérieure à quatre vingt dix pour cent. S'il y a des soupçons, mais pas de confiance exacte dans le diagnostic, il est possible de faire hystéroscopie - la cavité utérine est étudiée par un dispositif spécial( hystéroscopie).Dans le cas de la détection d'un néoplasme, il est possible de prendre immédiatement l'élément à étudier.

Si l'inflammation de l'ensemble, afin d'éliminer le processus pathologique est effectué un traitement antibiotique, immunostimulante, un cours de vitamines et ainsi de suite. N. Si la cause des perturbations dans l'échec hormonal, la femme a nommé des préparations spéciales en fonction de la correction de niveau et les hormones( progestérone et œstrogènes).